Blog

< Retour aux articles

Profil et comportement des utilisateurs d’internet en France en 2018

le comportement des internautes en france



Internet n’a pas seulement mis le monde à portée de main, il offre aussi toute une palette d’activités, mettant ainsi les gigaoctets au rang des produits de consommation courante. Mais comment s’adapter aux comportements parfois imprévisibles des consommateurs d’internet ? Article rédigé par Caroline Phillips de l'agence web PIC DIGITAL. 


La place d’internet dans la vie courante en France

Selon des chiffres publiés par Médiamétrie, 17 % des foyers français n’étaient pas encore connectés en 2017.
À la fin de cette même année, le nombre des internautes était estimé à 51,9 millions, soit près de 83 % de la population. Cette évaluation inclut les jeunes âgés de 2 à 14 ans. Suivant des chiffres publiés par le Blog du Modérateur, sur les 74 % de Français qui se rendent sur internet tous les jours, 95 % sont âgés de 18 à 24 ans et, en moyenne, 18 h par semaine seraient consacrées à surfer sur le net. Enfin, 30,3 % des internautes utilisent leur mobile pour surfer et y passent environ 1 heure par jour, tandis que 23,8 % se servent de leur ordinateur et 13,5 % d’une tablette.

On trouve tout sur internet

L’extension du haut débit est pour beaucoup à l’origine de l’augmentation des internautes. Toutefois, internet séduit pour beaucoup d’autres raisons. Entre autres, il :
- permet de rester en communication avec les amis et la famille,
- est indispensable pour comparer les services et les produits,
- permet d'économiser du temps et de l’énergie pour chercher un emploi,
- permet de suivre le fil des actualités, etc.

De plus en plus d’internautes privilégient le web pour faire leurs achats, et prennent plaisir à s’instruire par le biais d’internet. L’utilisation d’internet est maintenant en passe de devenir un besoin vital. Ainsi, le web est devenu le terrain d’une « guerre sans merci ». La maîtrise du marketing digital est le passage obligé de tous ceux qui souhaitent vendre mieux que les autres, se faire connaître et s’attirer le plus grand nombre de « followers ».
Quelques tendances de comportement des internautes ne sont pas des nouveautés, mais il semblerait que pour cette année 2018, elles seraient appelées à se conforter.

Il faut être à sa portée

L’internaute aime surfer à n’importe quel endroit où il se trouve. Le Smartphone fait maintenant partie des équipements courants et sert beaucoup plus à se rendre sur la toile qu’à passer des appels. De ce fait, le contenu d’un site sur ordinateur doit s’adapter aux téléphones. À ce rythme, les sites accessibles sur les téléphones, mais difficiles à utiliser ou dont les pages sont trop longues à charger seront vite délaissés. En annonçant le Mobile First, Google a fait entendre que les contenus affichés par les sites sur mobile seront dorénavant considérés comme « plausibles ».

Lui faciliter la vie

Les mobiles dotés d’outils d’assistants vocaux comme Siri, Cortana, Alexa, qui prêtent main-forte dans les recherches sont de plus en plus prisés. D’ici peu, la recherche vocale primera sur l’écrite. L’internaute formulera de plus en plus ses requêtes sous forme de questions précises. Les demandes écrites exprimées par des phrases entières commencent à être prises en compte : ce qui laisse supposer que les moteurs de recherche, en les interprétant, sont en mesure de comprendre les « intentions » de l’internaute dans ses recherches.

Lui proposer du pertinent et du séduisant

Lorsque l’internaute pose une question précise, c’est dans l’intention de trouver un contenu qui répond à ses besoins. Les informations pertinentes, bien structurées lui donneront envie de s’attarder sur une page et de partager ce qu’il y a découvert. Mais comme une image vaut mille mots, il aura de plus en plus tendance à visionner la vidéo qui accompagne un thème : si elle l’intéresse, il lira les commentaires qui l’accompagnent, y apportera les siens et n’hésitera pas à la partager. Et comme il préfère toujours s’enquérir de l’avis d’autrui avant de se décider à acheter un produit ou un service, il ne manquera jamais de se rendre sur les réseaux sociaux ou les blogs pour y rechercher les informations sur les expériences des utilisateurs ou celles données éventuellement par les experts.

Le rassurer

L’internaute apprécie les « offres personnalisées », mais se montre de plus en plus réticent à l’idée que les informations le concernant personnellement ou touchant des sujets délicats comme son compte en banque puissent être livrées en pâture à tous ceux qui pourraient s’y intéresser. L'internaute n’aime pas du tout que ses informations soient utilisées sans qu’on lui ait demandé son avis. La nouvelle règle se rapportant à la connexion sécurisée ne pourra donc que le rassurer, et les sites qui évoluent en HTTPS seront plus privilégiées, car estimées plus sûres. 

- Caroline Phillips, PIC DIGITAL

On en parle ? Contactez PIC DIGITAL au 09 70 40 88 64 

TOP