Blog

< Retour aux articles

La DSI 3ème génération : comment réduire les coûts et investir le numérique massivement ?



Le budget des DSI n’a pas échappé aux restrictions imposées par la crise. Une entreprise doit pourtant suivre les évolutions des technologies de l’information, ce qui la contraint à faire des investissements. Que faire ? Choisir une de ces règles ou concilier les deux ?

 

Le « passage au tout numérique », une voie incontournable

La majorité des entreprises n’ignore pas que de l’immersion dans le numérique dépend leur survie sur le marché. Elles savent qu’un investissement dans ce domaine les aidera à être plus performantes, à tenir tête voire à dépasser la concurrence, à répondre aux attentes des clients et des partenaires, et à réduire leurs coûts. Mais le glissement au numérique suppose une implication des instances dirigeantes et de tous les collaborateurs dans l’entreprise. Ceux-ci doivent accompagner la DSI dans le processus, car cette mutation suppose une transformation en profondeur de l’organisation et des méthodes de travail, et doit générer de la valeur et non des coûts supplémentaires. 

Y a-t-il des moyens de réduire les coûts ?

Un système d’information coûte cher, mais il est possible d’en faire diminuer les coûts de fonctionnement. Par exemple, le parc informatique et ses outils annexes sont de gros consommateurs en énergie. Des logiciels capables d’analyser, de contrôler et de programmer le mode de fonctionnement des postes de travail permettent de réduire la facture énergétique. Les surfs non autorisés sur les postes de travail diminuent la productivité et filtrer les accès web permet de les juguler. L’achat de matériel d’occasion assorti de garanties permet de faire des économies substantielles. Louer les appareils ou indemniser les travailleurs qui utilisent leurs propres appareils permet de s’adapter aux nouveautés en matière de logiciels, d’applications et de matériel. L’externalisation des activités de développement et de maintenance peut aussi réduire les coûts.

Où seront orientées les économies réalisées ?

La volonté de moderniser et la recherche de la performance l’emportent et beaucoup d’entreprises reconnaissent que la réduction des coûts ne devrait plus être un frein à la modernisation et à l’atteinte de la performance. Les directions opérationnelles et la direction générale s’impliquent avec la DSI pour l’élaboration des stratégies. Les investissements pour la transition en douce vers le numérique augmentent dans les budgets alloués à l’informatique et devront croître dans les années à venir. Saas et Cloud, DevOps, Big Data, objets connectés, virtualisation, digitalisation des processus et de la relation avec la clientèle, mise en place d’outils marketing modernes, nouvelles méthodes pour la conduite de projets, etc. Pour atteindre les objectifs de performance, l’art consiste, une fois les priorités dégagées, à savoir bien combiner ces moyens et à bien cibler leurs domaines d’application.

On en parle ? Contactez PIC DIGITAL au 0970408864 

TOP