Blog

< Retour aux articles

Pebble, une griffe en passe de devenir la Swatch des montres connectées

Après le succès de la première montre Pebble, la « Time » a battu un nouveau record sur Kickstarter rassemblant plus de 20 millions de dollars en 2015. Grâce aux chiffres du financement participatif, Pebble réitère le carton qui avait fait de son premier produit le projet le plus appuyé de tous les temps et s'impose désormais comme l'antithèse de la montre intelligente d'Apple

 

Après le succès de la première montre Pebble, la « Time » a battu un nouveau record sur Kickstarter rassemblant plus de 20 millions de dollars en 2015. Grâce aux chiffres du financement participatif, Pebble réitère le carton qui avait fait de son premier produit le projet le plus appuyé de tous les temps et s'impose désormais comme l'antithèse de la montre intelligente d'Apple.

Une sortie triomphante de la Time

L'arrivée de la smartwatch de la marque à la pomme sur le marché n'inquiète pas outre mesure Eric Migicovsky, le patron trentenaire de Pebble. Selon lui, entre la Time de Pebble et la montre Apple Watch, aucune bataille de poignets n'est livrée. La jeune société mise sur un concept de chronologie différent pour se démarquer du produit du géant américain. La Time lancée quelques semaines seulement après la présentation de la montre intelligente d'Apple en avril 2015, se positionne donc comme la parfaite antithèse de l'Apple Watch. Par le biais de son accessoire connecté, Apple deviendrait la Rolex des montres connectées, tandis que Pebble en serait la Swatch.

La Time suscite l'engouement des technophiles

Avec cette montre équipée d'un écran couleur, Pebble bat tous les records sur Kickstarter et l'aide indirecte d'Apple amplifie le phénomène. En effet, la sortie de la smartwatch signée Apple a fini de convaincre les sceptiques qui se sont rués sur ce modèle concurrent. Onze jours avant la fin de la campagne, la montre a réuni 18,7 millions de dollars de financement auprès de 73.000 internautes. Rappelons que la première Pebble s'est écoulé à un million d'exemplaires en 2014, soit une part de marché mondiale de 15%.

Un nouvel effort, des atouts de taille

La dernière montre imaginées par Pebble cumule des avantages notables par rapport aux autres tocantes connectées du marché. En plus d'offrir une plateforme compatible aussi bien avec Android qu'avec iOS, la Time utilise un affichage par « encre liquide », une technologie que l'on retrouve notamment sur les liseuses électroniques. Cette solution économe en énergie lui confère une autonomie record de 5 à 7 jours suivant l'intensité de son utilisation, une donnée qui doit faire envie du côté de ses concurrents. La nouvelle montre marque par ailleurs un point sur la finesse, avec un boitier au design incurvé de 9,5 mm d'épaisseur, contre 10,5 mm pour la smartwatch Apple. Mieux encore, cette nouvelle version intègre un micro pour interagir de manière différente avec la montre.

On en parle ? Contactez PIC DIGITAL au 0970408864 

TOP