Blog

< Retour aux articles

La disruption digitale au service des entreprises

Le storytelling

Avant le numérique, la stratégie d’entreprise disruptive consistait à fournir un service nouveau ou amélioré aux consommateurs afin d’évincer la concurrence. Aujourd’hui pourtant, bien des choses ont changé.

 

De fait, depuis l’avènement de l’ère digitale et de la disruption, une simple application sur iPhone peut perturber de nombreuses organisations et promouvoir les petites institutions qui sont communément appelées les "startups". 

La base de la disruption digitale est de réussir à créer des perturbations avec un minimum de ressources. Comme le disent si bien les spécialistes, cette stratégie est un facteur d’accélérateur de croissance puisqu’elle fait et défait les entreprises. 

Voilà pourquoi les grandes multinationales doivent respecter les lois imposées par l’ère digitale si elles veulent survivre de ces perturbations quasi-incessantes.

Le concept de perturbation

La disruption est désormais bien connue et redoutée par les leaders d’entreprises. Elle consiste en fait en une avancée technologique créatrice de nouvelle valeur et permet de répondre au mieux aux besoins des consommateurs. Plus important encore, une telle avancée va remplacer, déranger et même perturber l’avenir d’un produit existant. L’exemple le plus flagrant de notre époque est sans aucun doute les fichiers mp3 qui ont graduellement remplacé les disques compacts (ou CD).

Le concept est donc devenu la « bête noire » des dirigeants trop occupés à améliorer les produits existants et ne voyant pas venir ces menaces, alors que les startups ont une vision plus large leur permettant de mieux distinguer ce que les consommateurs cherchent ou voudront vraiment dans un futur proche.

Faites partie de la disruption digitale ou subissez-la

Comme les perturbateurs numériques n’ont pas investi beaucoup d’énergie dans le développement de leur projet, ils n’ont pas peur d’échouer. Si l’hypothèse venait à être vérifiée, ils encaisseraient l’échec et ne se laisseraient pas abattre. De fait, pour assurer la pérennité d’une entreprise, les dirigeants doivent comprendre que la disruption est déjà en place. Ils sont donc tenus de devenir un digital disruptor s’ils ne veulent pas subir les retombées négatives de leurs négligences.

Et comment ?

Si, auparavant, la méthode de vente reposait sur le développement, l’amélioration et la projection de l’avenir d’un produit, désormais, la donne a changé. Les études avant la disruption consistaient à regarder les avancées possibles, maintenant il s’agit surtout de penser à ce dont l’utilisateur ou le client a besoin. 

Au final, si avant, la question était de déterminer comment créer un nouveau produit qui se vendrait avec succès, aujourd’hui, elle est de savoir comment donner au consommateur ce qu’il veut vraiment. Or, vous n’êtes certainement pas sans savoir que la première chose que l’ère numérique offre aux utilisateurs c’est la possibilité de saisir ses besoins en un seul clic.

 

On en parle ? Contactez PIC DIGITAL au 0970 408 864 

TOP