Blog

< Retour aux articles

Snapchat vs Facebook

Facebook versus SNAPCHAT

La bataille est aussi livrée entre les grands des réseaux sociaux. Si Facebook compte un peu moins de 830 millions d’utilisateurs dans le mois et séduit toujours les internautes, un autre acteur commence aussi à faire des adeptes.


La bataille est aussi livrée entre les grands des réseaux sociaux. Si Facebook compte un peu moins de 830 millions d’utilisateurs dans le mois et séduit toujours les internautes, un autre acteur commence aussi à faire des adeptes.

Les forces de Facebook

Faisant partie des entreprises composant l’acronyme GAFA, Facebook fait partie des superpuissances du monde numérique. Estimée maintenant à une valeur de 192 milliards de dollars, cette entreprise fondée par un jeune diplômé en science informatique d’Harvard a déjà mis d’autres entreprises à son compte : Instagramm, Whatsapp et Oculus Rift. Facebook offre beaucoup d’options à ses utilisateurs : partager des images et des vidéos, chatter en privé et de manière instantanée, échanger des messages par Messenger, faire de la publicité, etc. Facebook draine toutes les générations : des sources affirment que 61 % des adolescents l’utilisent chaque jour et que, même les grands- parents ont un compte sur le réseau.
 

Les attraits de Snapchat

Créé en 2011 par un jeune diplômé de Stanford en mathématiques et science de l’informatique, Snapchat a été estimé, en 2014, à 10 milliards de dollars. L’entreprise, contrairement à sa rivale, n’a encore pas fait d’acquisitions. Les fonctionnalités qu’elle offre sont aussi limitées : vidéo et images temporaires, chat privé. Plus de 30 millions d’internautes se connectent chaque mois sur Snapchat, et 46 % des utilisateurs quotidiens sont des adolescents. La force de Snapchat réside dans l'image, car il est possible d’échanger jusqu’à 700 millions de photos par jour sur ce réseau. Mais la vidéo y tient aussi une place prépondérante.
 

Qui gagnera la guerre d’usure ?

Facebook est encore très prisé avec ses diverses fonctionnalités. Malgré les batailles juridiques qu’il a affrontées suite à des incidents comme la fuite d’informations personnelles des utilisateurs ou l’utilisation de leurs noms et numéros de téléphone à fins de publicité, le réseau séduit toujours les jeunes et les moins jeunes. De plus, avec ses acquisitions, il s’efforce d’offrir aux consommateurs de nouvelles options. Mais il semblerait que Snapchat commence à gagner du terrain chez les jeunes. Selon les déclarations de Jill Hazelbaker, un haut responsable de la communication dans la société, « plus de 60 % des 18-34 ans qui ont un smartphone aux Etats-Unis sont des “Snapchatters”. Snapchat séduit plus parce que les informations diffusées ne subsistent pas longtemps.
 
Facebook se voit déjà qualifié de « ringard » par les jeunes et le caractère éphémère de l’image ferait beaucoup d’heureux parmi les utilisateurs de Snapchat. Même si ce dernier n’a pas encore la puissance et l’envergure de Facebook et n’est pas encore en mesure de le mettre au tapis, on lui prédit un bel avenir. 

 

 
TOP